Ce blog est maintenant fermé.

Merci à vous d'aller lire cet article sur le nouveau site qui a pris le relais de celui-ci

www.benifoughal.com

Voici un document que j'ai déjà fait passer à l'administrateur du site 'Jijel info', et que je reproduis ici afin de centraliser sur le blog tous les documents relatifs à la tribu des Beni Foughal. Cela me permettra aussi de faire figurer une traduction en français.
Suite à la première diffusion de ce document, plusieurs personnes m'ont écrit pour me dire que dans leur famille la tradition orale avait perpétué un récit identique, ou encore qu'un ancien avait couché sur le papier une version assez semblable. N'hésitez pas le cas échéant à me faire parvenir des versions qui présenteraient des différences, pour que je les fasse figurer aussi dans le blog.

Voici un scan du texte en arabe:

Tribu_Beni_Foughal

Tribu_Beni_Foughal

Voici la traduction en français de ce texte (mes commentaires sont en noir):

"
Au nom de Dieu le clément et le miséricordieux.
Louange à Dieu l'unique, et que le salut soit sur l'envoyé de Dieu et béni par lui. Ceci est la reproduction de l'arbre généalogique de la région des Beni Foughal, issue de descendance paisible et de bon comportement, et ainsi voulue suivant la volonté de Dieu le généreux et tracé par Hassan Ben Habdullah:

(voici la lignée):

Fatima Zohra: que la bénédiction de Dieu soit sur elle. Elle est fille du prophète que le salut soit sur lui
=> Hassan (ou Hocine)
=> Idriss le jeune
=> Zine El Abidine
=> Ali
=> Abdullah
=> Koreich
=> Banon Makhzoum
=> Hachem
=> Zayeb
=> Tafour
=> Aïssa
=> Moussa
=> Ali
=> Ahmed
=> El Hassane Ben Abdullah

Le sieur El Hassane que nous avons cité précédemment a quitté au 6e siècle de l'Hégire, pendant le mois de Ramadhan, la Mecque où il avait grandi. Il marcha jour après jour jusqu'à atteindre la Kalaâ
(forteresse et citadelle) des Beni Hammed. Il s'y installa et épousa une femme du prénom de Fatma, et eut avec elle trois enfants dont un qui s'appelait Ahmed El Glaïel: c'est de lui que sont issues les branches des Beni Foughal.
Ahmed El Glaïel laissa sept enfants qui sont Harath, Khaled, Abdullah, Attia, Ouareth, Belkacem, Sâadi.
Quelque temps après il quitta la Kalaâ des Beni Hammad avec ses enfants pour les emmener au lieu-dit 'Djirass' au pied de la montagne 'Elma El Bared'. Ils s'y installèrent en groupe et s'acclimatèrent. Par suite les différentes branches de leurs descendants s'implantèrent dans divers endroits. Un seul de ses enfants du nom de Attia décida cependant de lui-même de quitter la région pour s'installer sur le littoral oriental, près de Collo.
Voilà ce qu'a découvert et écrit le sieur Ahcène fils du défunt Ahmed Ben Saâdi Ben Mohammed Ben Si Mohammed Ben Khedimallah, Ben Mellouk, Ben Harkat,  Ben Belkacem , Ben Mohammed El Glaïel. Il a recopié ceci en 1326, durant 20 ans, lors du 12e siècle de l'Hégire du prophète que le salut soit sur lui.
Après lui, le sieur Ahmed Cherif Ben El Hocine Ben Saâdi Ben El Hassane Ben Khedimallah l'a recopié durant le mois de Ramadhan en 1388 au 14e siècle de l'Hégire du prophète que le salut soit sur lui.

Signé: Ahmed Chérif

"

Et pour pouvoir affiner la lecture de ce texte, voici un lien vers un site de conversion bidirectionnelle entre le calendrier Julien/Grégorien et le calendrier lunaire arabe.